Bien débuter à l’obstacle

 
Publié le 29 août 2022

Sais-tu comment se nomment les différentes parties d’un obstacle ?

Connais-tu la technique pour aborder et sauter un petit obstacle ?

Débuter à l’obstacle fait partie du programme du Galop 2.

On te dit tout ici ! 🙂

Qu’est-ce qu’un obstacle ?

L’obstacle est un dispositif qui se franchit par un saut. 

Il peut avoir différentes formes ou aspects (palanque, mur, barrière, bidet, haie, rivière, etc.).

Tu peux voir ces différents obstacles en CSO (Concours de Saut d’Obstacles).

Le plus courant est l’obstacle classique que tu trouves dans la carrière ou le manège de ton centre équestre. 

Voici les différents éléments d’un obstacle :

  • Les barres sont le centre de l’obstacle, c’est la partie que tu dois sauter. Elles font 3 à 4 mètres de largeur et sont le plus souvent en bois.
  • Les barres reposent sur des taquets. Ce sont les supports pour les barres.
  • Les taquets sont fixés sur des chandeliers qui sont 2 grands supports verticaux, souvent en bois.
  • En concours, des fanions indiquent le sens de franchissement d’un obstacle : le fanion droit est rouge et le fanion gauche est blanc.

L’obstacle de CSO est mobile, c’est-à-dire que la barre tombe si on cheval la touche. C’est ce qu’on appelle « faire une barre ».

Débuter à l’obstacle

Pour débuter à l’obstacle, tu commencent par sauter des barres à terre, ou barres au sol.

Ainsi, tu pourras t’exercer à guider ton cheval bien au milieu de la barre et à sentir quand ton cheval saute la barre.

Ensuite, tu apprends à sauter un petit obstacle.

Au début, l’obstacle est sur la piste pour t’aider à guider ton poney ou ton cheval.

Ensuite, tu apprends à sauter un obstacle isolé, c’est-à-dire au milieu du manège ou de la carrière.

Enfin, quand tu es plus à l’aise, tu peux enchaîner plusieurs obstacles à la suite, c’est-à-dire réaliser un petit parcours d’obstacles.

La position à l’obstacle

Pour sauter un obstacle, tu dois te mettre en équilibre sur les étriers afin que le saut soit plus agréable pour toi et pour ton cheval.

Tu dois garder tes articulations souples (hanches, genoux, chevilles) pour accompagner le saut.

Garde tes rênes tendues sans tirer sur la bouche de ton cheval.

Tu peux tenir la crinière de ton cheval pour plus de stabilité.

Veille à amener ton cheval bien au milieu de l’obstacle et à regarder droit devant toi, loin derrière l’obstacle. Il faut éviter de regarder l’obstacle pour ne pas se pencher en avant et déséquilibrer ton cheval.

N’oublie pas de garder tes jambes au contact pour maintenir l’activité de ton cheval à l’abord de l’obstacle.

Des exercices sur des barres au sol ou des petits obstacles vont te permettre d’améliorer ton équilibre et ta confiance à l’obstacle :

  • Sauter sans les étriers.
  • Sauter en ne tenant que le bout des rênes.
  • Sauter les yeux fermés.
  • Les 3 en même temps ! 🙂

N’hésite pas à pratiquer régulièrement le saut d’obstacles pour développer ton aisance, ta confiance et progresser.

Si cette discipline te plait, tu pourras débuter la compétition en participant à des concours de saut d’obstacles.

Tu souhaites tester tes connaissances ? 

Avec Petit Galop, révise tes Galops en t’amusant et rejoins une communauté de passionnés d’équitation !

Bon petit galop ! 😉

Partager l'article :
Sur le même thème  
Donne ton avis  
Seul les utilisateurs inscrits sont autorisés à commenter les articles.
Connecte-toi dès maintenent et profite de tous les avantages de Petit Galop.
Des poneys dans ta boîte mail ! Inscris-toi à Petit Galop pour recevoir les pépites de la semaine.
J'accepte de recevoir la newsletter Petit Galop